Enceinte : qu’est ce qui a changé ?

Le   dans La grossesse

lancel-soniarykiel

Chaussures SONIA RYKIEL / Jupe en cuir MAJE / Pull New Look / Sac LANCEL / Lunettes BURBERRY

Depuis que je suis enceinte, beaucoup de choses ont changé dans ma vie, moi, mon caractère, mes besoins, mes habitudes, mes envies, mon matériel du quotidien, mes vêtements, ma voiture, la vision de la vie. Cela rejoint ce que je vous disait dans ma vidéo Minimalisme, d’ailleurs merci pour vos nombreuses vues et commentaires sur Instagram.

En voici quelques exemples.

Physiquement, mis à part un ventre plus gros et une poitrine beaucoup plus généreuse, mon corps n’a pas changé. Je n’ai pas la cuisse plus grasse et la fesse plus dodue, ce qui m’épargnera des heures de sport pour remodeler tout ça, après accouchement :) Je n’ai pas pris beaucoup de poids, juste des kilos qui se reperdront après la sortie de bébé, du placenta, du sang, des eaux … Tout ça quoi ! Je pense que le sport y est pour quelque chose, je fais toujours du sport et je mange sain.

La seule chose qui m’arrive étant enceinte de plusieurs mois, c’est que je suis obligée de m’asseoir pour m’habiller, pour mettre mes chaussures, appliquer mes huiles pour le corps … etc etc. Mon ventre fait blocage. Je ne peux pas m’abaisser sans faire de squats ou des fentes, je ne peux pas non plus me relever quand je suis sur le dos (surtout ne pas forcer sur les abdos quand on est enceinte!), je me relève donc en positon latérale, sur le côté. Bref, du coup, le fait que mon ventre fasse blocage, je travaille les bras, les cuisses et les fessiers en même temps et ça, c’est cool ! Ça tonifie :)

Pour faire mes marches quotidiennes à la plage, ou quand je suis en station debout (genre pour faire les courses), je porte toujours ma ceinture de Gasquet qui maintient mon bassin en place et surtout je ne cambre pas mon dos.

J’ai dû mettre en stand-by les injections de botox et d’acide mais aussi le laser (depuis plus de 1 an et demi maintenant) car les injections et tous types de lasers ne sont pas conseillés durant la grossesse … Par contre, après accouchement, mon Doctor Botox va avoir du boulot. Je vais me pointer à son cabinet, hirsute, prête à en découdre, pour lui demander 10 tonnes de soins, de lasers et d’injections en tout genre … :) Avec la grossesse, j’ai des angiomes qui sont apparus et quelques vaisseaux sanguins qui ont éclatés, donc un petit coup de laser fera le plus grand bien.

Je suis devenue ultra-ultra-ultra exigeante comme Pascale, vous vous souvenez de Pascale ? J’aime le caviar et pas le pâté de foie en boîte. Vous l’avez vu passé dans ma story Instagram … Voilà, c’est tout à fait moi.
Je ne veux que le meilleur. Dans tous les domaines. J’ai des exigences. Ne plus me prendre la tête, juste kiffer la vie et être PEINARDE. Calme, sérénité et volupté. 3 mots qui sont bien là depuis que je suis enceinte … ÊTRE PEINARDE ! Peinarde, ça va être le mot de l’année 2018 également.
J’ai pris une voiture (mon 4X4 donc) avec sièges chauffants (et du cuir souple), histoire d’être très bien installée (y’a pas d’mal à se faire du bien ma Brenda), j’ai pris un abonnement dans un centre de Thalasso hors de prix pour pouvoir nager avec Bébé, tranquille, dans de l’eau de mer, sans devoir aller à la piscine municipale chlorée avec tous les écoliers qui hurlent, plongent et avec des gens qui se prennent pour Manaudou seule dans son bassin et vous mettent des coups au passage…
J’ai (encore) fait un tri monumental dans mes papiers administratifs (ça me sert ? non, je jette !), mes vêtements (je porte ? non, je donne !), mes produits de soins de beauté (je mets ? non, je donne !), et dans mes relations travail, blog, réseaux, perso (ça me sert à quelque chose de voir Machin qui va encore se plaindre et raconter de la merde ? non, bon bah bye bye !) et purée cela fait un bien fou.

Je me gave de choses intelligentes. Je passe mes journées à faire des choses enrichissantes, à me nourrir intellectuellement, à lire des livres sur la méthode Bonapace, sur Montessori, sur le developpement personnel, sur le developpement de bébé, sur du yoga, sur du pilates…

Je fréquente au maximum des gens brillants qui m’apportent du bon et du bien. Je ne fréquente pas de bonnes femmes ou de bonnes mamans aigries et frustrées, qui chouinent pour tout et pour rien. Qui ont toujours quelque chose au cul, un truc qui ne va pas, si c’est pas le boulot, c’est les mômes, si c’est pas les mômes, c’est leur cellulite, si c’est pas la cellulite, c’est leur mec … Bref. Non merci.

Je ne veux faire que des choses intellectuellement stimulantes, apprendre des choses, des bonnes choses, des choses utiles. Comme regarder un reportage sur le cacao au Pérou ou sur la culture de légumes dans la ferme du Bec Hellouin. Et ne fréquenter que des gens épanouis et bien heureux.

J’ai stoppé net la lecture de certains blogs, j’ai stoppé net le visionnage de certaines vidéos Youtube. J’ai stoppé net certains comptes Instagram que je suivais. Parce que cela ne m’intéresse plus du tout. J’ai désactivé les commentaires sur mes articles, et sur mes vidéos Youtube, mon compte Instagram est devenu privé, je ne lis que la moitié des messages privés que je reçois sur Instagram et parfois je réponds, histoire de répondre aux gens qui ont un réel besoin, pas aux demandes inutiles et sans queue ni tête.

Une copine qui a son agence de presse s’occupe de me faire passer les contrats avec les marques.  Parce que je n’ai plus le temps de m’occuper de tout ça.

J’ai juste envie de m’occuper de moi et de Bébé, j’ai d’autres priorités, c’est de la mâche et c’est BON ÇA. (oui je pars dans des délires complètement loufoques dans cet article !)

Se simplifier la vie au maximum ! Une de mes devises depuis que je sais que je vais devenir MAMAN. 

J’ai un emploi du temps de ministre d’Emmanuel Macron que je gère d’une main de maître en m’organisant et en prévoyant au maximum : osthéopathe, kiné, sage-femme, doula, gynéco, yoga, pilates, gym, mais aussi préparer la chambre de bébé, ses petites affaires et le quotidien comme faire les courses, préparer les repas, faire le ménage… Tout le monde m’aide et met la main à la pâte : papa, maman, belle-maman, famille, amis … tout le monde y passe. Et ils ont plutôt intérêt ! Ça file droit et dans la bonne humeur. Sinon … mouahahah.

Après, matériellement, c’est aut’chose !
Je crois que la vraie chose qui m’a fait passer le cap de je suis une femme sans enfant à je vais être maman, est le changement de voiture. Oui, c’est complètement matériel mais alors ce fut radical pour ma part.
Je me souviens de ma tête lorsque j’ai dû échanger mon petit bolide, qui était pour moi (et qui est toujours), comme un vent chaud qui souffle dans le cou comme un vampire, puissant, une voiture qui vous fait dire à quiconque monte dedans : j’te préviens, pas une miette dans la berline ! Contre un gros 4×4 tout terrain, qui passe partout, avec lequel je roule n’importe où (n’importe comment), avec lequel je dépasse toutes les voitures de 1m50, dans lequel je fais rentrer poussette, affaires de plage, parasol et tout ce qu’il faut, sans avoir peur de rayer le cuir Alcantara avec un grain de sable coincé. Et dans lequel, je suis obligé de faire un petit bond pour pouvoir grimper dedans sinon je n’atteins pas le siège …

La grossesse change une femme ! Et pour moi, c’est en mieux, que du positif depuis.

On a envie d’être soi, de prendre plus de plaisir, ne plus s’embêter, je dirais plutôt ne plus s’emmerder avec quoi que ce soit ni avec qui que ce soit, juste se concentrer sur l’important : son bébé, son bien-être et lui donner beaucoup d’amour et une éducation digne de ce nom.

Gros bisous ! ❤

ophelie-etsoudain-op

op

pal-9087 pal-908

error: Le contenu de ce site est protégé.