Les droits des femmes en 2018.

Le   dans La pensée

Moi, Petit Bélier fier et teigneux. 

Qui dit 8 mars, dit forcément article sur mon blog. Je suis beaucoup trop féminine et féministe pour manquer cette occasion.

Le 8 mars : Journée des droits des Femmes.
Le 10 décembre : Journée des droits de l’Homme.

Je trouve cela très ambigu et bizarroïde d’avoir une journée spéciale pour ses propres droits en tant qu’être humain, que l’on soit homme ou femme. Surtout en 2018.

Comme si on avait besoin d’une journée spéciale pour avoir le droit de vivre et de respirer en tant qu’être humain. Et surtout une journée spéciale pour se rappeler cela, comme si on allait oublier.

En tant que Femme et Maman, la journée des droits des Femmes est importante, certes, mais une journée ne suffit pas. Tous les jours, nous devons en tant que Femmes, poursuivre notre chemin vers la liberté avec fierté et passion. Et ça dans tous les domaines : travail, famille, activités sportives, vie quotidienne …

Les droits et la liberté de la Femme, cela va ensemble et c’est indissociable.

Beaucoup trop de femmes sont encore dénigrées, battues, violées, excisées, défigurées, humiliées, rabaissées par des hommes mais aussi par des femmes. Oui, par des femmes, est ce le pire ? Des femmes qui souhaitent malheur à d’autres femmes ? certainement.

Cela me rappelle cet article que j’avais publié l’année dernière, avec en prime le commentaire désagréable d’une personne. (La vache à lait dans toute sa splendeur, vous comprendrez en lisant plus bas et en regardant la vidéo incluse dans cet article.)

L’éducation et l’intelligence ne font pas partie de certains peuples, certaines cultures, certaines familles, certaines personnes. Il y a tout à refaire : l’éducation et savoir réfléchir et agir avec intelligence.

Ne vous laissez pas rabaisser par qui que ce soit, ni physiquement ni mentalement. Le jugement des autres ne doit en aucun cas vous affecter vous, ni votre bonne humeur, ni votre santé mentale et physique, ni vos choix, ni votre mode de vie.

Sélectionnez des personnes facilitatrices, qui vous aiment comme vous êtes, avec vos gros défauts et belles qualités. Qui vous motiveront peu importe vos choix.

L’amour c’est important, bien sûr. C’est bon pour vous et pour votre moral d’être aimé(e). Aimé(e) par votre famille, un mari, une femme, un enfant, un frère, une soeur, une amie, un ami, un chien, un chat, un poisson rouge, un lapin, peu importe de qui provient cet amour. 

 

Soyez libre d’être vous-même et je pense qu’il est temps d’être enfin soi-même.

Je pense également à une pub TV pour une voiture T-ROC  (oui parfois je suis une enfant du marketing, j’aime quand les pubs transmettent un vrai message de fond, sur lequel il faut creuser …)

Vous savez que je suis du signe du Bélier …  Et quand je vois ce petit Bélier tout noir, hirsute et teigneux, j’ai l’impression de voir une partie de moi et de ma famille (car oui, on est tous des bêtes à cornes dans ma famille …)

Voici la pub en question ( …)

 

Le regard fier, les narines à l’affût, le corps dans l’offensive, prêt à défier les aboiements de chiens et les jugements (et regards méprisants) de vaches à lait.

Les jugements et regards méprisants de vaches à lait … belle image représentative non ? ;)

Je vous embrasse.

O.

error: Le contenu de ce site est protégé.